Actualités

Dans les petits papiers de la Bande Passante #13 - Printemps Été 2021
image d'entete et logo la bande passante

#13 > Printemps/Été 2021

Tout bouge, tout se transforme

Bonjour à tous·tes,

Petite incursion dans votre boite mail juste avant les vacances pour vous donner des nouvelles de la Cie. Elles sont nombreuses depuis cet hiver !

On pourrait dire que la métamorphose et la transformation sont au cœur de ce nouveau printemps.

Tout d’abord, nous avons été ravi·es d’apprendre que nous faisions partie des nouvelles compagnies conventionnées par la DRAC Grand Est. En cette période très difficile pour la création et la tournée de spectacles, c’est un vrai soulagement pour la conduite de nos nouveaux projets, notamment Devenir, notre future création autour des écritures de soi à l’adolescence.

Devenir un projet à la fois passionnant et foisonnant, il transforme, aussi bien les artistes que les participant·es nombreux·ses aux collectes documentaires amorcées depuis 2019. C’est pour tenter de relayer une part de cette énergie que nous avons décidé de consacrer un dossier à ce processus de création dans cette lettre.

Une lettre d’informations spéciale aussi parce qu’elle est celle des départs et des arrivées.

Tout d’abord, à un niveau plutôt intime pour l’équipe, Ursula, la grand mère de Benoit que de nombreux·ses spectateur·ices ont pu entendre et voir dans Vies de Papier, nous a quitté·es. Nous avons décidé de vous partager quelques audios de nos interviews avec elle.

Au niveau de l’équipe, le départ de Claire et Sandrine est effectif depuis le 30 juin. Nous retiendrons le meilleur de ces riches années de collaboration : de belles réflexions, de grands projets, une progression constante, et beaucoup de bonne humeur !
Aujourd'hui, l'équipe, qui s'était déjà structurée autour de l'embauche d'Aurélie sur les fonctions administratives, se renforce en accueillant Emilie, Camille et Vincent. Camille, diplômée des beaux arts en design graphique, qui fait déjà partie de l'équipe artistique de Devenir, rejoint la compagnie pour la communication visuelle. Emilie, qui évolue depuis plus de 15 ans dans l'usage de mise en récit dans de multiples secteurs tels que le journalisme, la formation ou encore le théâtre d'improvisation, prend la responsabilité de la communication (et de cette lettre d'information !). Vincent, lui, prend la direction technique de la compagnie. Nous sommes enthousiastes de ces nouvelles collaborations riches de promesses.

Voilà venu le temps de vous souhaiter un bel été, qui sera pour nous studieux, avec la finalisation du Dîner pour le Musée de Sarreguemines, à découvrir les 18 et 19 septembre.

À très bientôt,

L’équipe de la Bande Passante

 

Sommaire :

  • Hommage à Ursula, personnage de Vies de papier
     
  • À Sarreguemines pour le Dîner
     
  • Devenir – Dossier spécial sur la collecte documentaire et les résidences

    • Appel au don : des journaux intimes confiés par des particuliers
       
    • L'écrit intime : une archive littéraire conservée à l'IMEC
       
    • Les adolescent·es, nos héro·ïnes
       
    • Ils et elles nous inspirent
       
 

Hommage à Ursula, personnage de Vies de papier

La grand-mère de Benoît nous a quittés le 1er mai dernier. Elle avait accepté l’invitation de son petit-fils à partager son histoire à près de 30 000 spectateurs.

Une enfance à Berlin, pas si loin de l’histoire de Christa, l’héroïne de Vies de papier. Fillette sous le régime nazi, survivant aux bombardements. Gamine en face des Russes. Un destin de femme arrachée à son pays natal, rejoignant la France à la hâte, puis y reconstruisant une vie.

Avec émotion et reconnaissance, la compagnie met en ligne ses mémoires via cet audioblog. Vous entendrez sa voix singulière ainsi que ses récits empreints de son humour et de sa une joie de vie permanents.

À écouter en intégralité ici : https://audioblog.arteradio.com/blog/141167/compagnie-la-bande-passante

 

À Sarreguemines pour Le Dîner

Associée à la Manufacture du Patrimoine et en lien avec les collections des Musées de la faïence de Sarreguemines (57), la compagnie prépare pour les Journées du Patrimoine (18 et 19 septembre) une fresque lumineuse visuelle et sonore. La technique du mapping valorise le fonds et les collections.

Pour l’occasion, la compagnie met les petits plats dans les grands, et réunit une équipe de 6 personnes constituée de 3 artistes et scénaristes, de 2 animateurs vidéos, et d’une historienne.

Le concept ? Un dîner d'image très sensible durant lequel les spectateur·ices attablé·es voient prendre vie sous leurs yeux les personnages et les ornements du service.

 
Titre Dossier Devenir


Dossier spécial sur la collecte documentaire et les résidences

À la fois cycle de création et spectacle — prévu pour fin 2022 — le projet Devenir s'intéresse au récit de soi au moment de l'adolescence. Le journal intime y tient une place centrale en tant que support d'écriture de soi. Depuis 2019, les artistes réunis autour de ce projet, collectent des documents, des témoignages. Ils et elles créent également des dispositifs de rencontres et d'échanges avec les adolescent·es d'aujourd'hui mais aussi celles et ceux d'hier...

 

Appel au don : des journaux intimes confiés par des particuliers   

L’appel lancé en novembre 2019 via Facebook et notre newsletter a été reçu dans tout le pays, ici par une spectatrice de Vies de Papier, là par la coloc d’une lectrice de la newsletter ou encore par l’entourage de certains membres de la compagnie. De Arles à Paris en passant par Périgueux et la Lorraine, nous avons la chance d’avoir récolté des manuscrits compilant même des sms (!). Tous présentent un intérêt tant sur le fond, qu’au niveau plastique et littéraire.

8 lots de journaux intimes constituent aujourd’hui une partie du fond documentaire du spectacle Devenir, programmé fin 2022.

L’appel au don est encore ouvert. Pour nous les remettre : labandepassante.cie@gmail.com.

 

L'écrit intime : une archive littéraire conservée à l'IMEC 

Quelle force conduit un être à l’écriture de soi, ce geste préfigurant parfois l’autobiographie ou l’autofiction ?

Du 26 au 30 avril, grâce à notre partenaire et co-producteur du spectacle, Le Sablier, Centre national de la marionnette en préparation Ifs – Dives-sur-Mer, nous avons eu la chance d'accéder aux récits intimes confiés à l’IMEC — Institut Mémoires de l’Édition Contemporaine situé dans le Calvados — par une dizaine de figures littéraires françaises — certaines controversées, avant que celles-ci ne deviennent des auteur·ices publié·es.

Au cœur de cette abbaye, lieu magique et inspirant, une lecture attentive au cours de laquelle 5 d'entre nous — Camille Baroux, Benoît Faivre, Kathleen Fortin, Thomas Gourdy et Tommy Laszlo —  se partagent les notes de travail et les manuscrits de Lisa Bresner, Françoise d’Eaubonne, Anne-Marie Albiach, Hervé Guibert ou encore Louis Althusser, entre autres.

Les journaux intimes, et encore plus ceux d’ados y sont rares, et rarement demandés par les chercheur·ses.

Aussi, quand un écrivain·e choisit de déposer ces écrits intimes à une institution, cela interroge d'autant plus.

img - IMEC
 

Les adolescent.es, nos héro.ïnes

100 : c'est le nombre d'adolescent·es qui ont participé à la collecte de terrain de Devenir

22-26 mars : résidence d'écriture à l'Odyssée

En accompagnant les collégien·nes d'Anne Frank, établissement scolaire de Périgueux (24),  une dynamique de travail tout à fait intéressante s'est mise en route. Curieux·ses, prolixes et joueur·ses, ils ont immédiatement adhéré à la proposition de résidence de la compagnie les invitant à s'exprimer sur leur vision du monde depuis leur point de vue personnel via notamment des messages déposés dans une boîte à lettres spéciale. 

Partenariat avec la Scène conventionnée L'Odyssée. 

Lien video La Bande Passante — Devenir —
 

Vous avez des messages dans la boîte à lettres... du collège

Sur les écrans lumineux des halls du collège Anne Franck de Périgueux (24) et du collège Simone de Beauvoir de Vandœuvre-lès-Nancy (54), des cris, des doutes, des mots d’amour, des questions, en provenance des boîtes aux lettres installées par la Bande Passante.

La proposition invite les collégien·nes à s’exprimer anonymement et voir leurs messages projetés au monde.

Ce dispositif sera élargi à d'autres établissements la saison prochaine.

 

Valorisation des écrits adolescents : Camille Baroux apporte son talent de graphiste aux plus belles citations

À partir du mois de mai, la création graphique de Camille met en valeur des citations choisies la centaine de mots reçus chaque semaine pour les diffuser sur l’écran lumineux du collège ainsi que sur les réseaux sociaux.

Une trentaine de ces citations ont été regroupées dans un livret imprimé à 200 exemplaires qui a été distribué à tous.tes les participant·es des résidences.

De nouveaux tirages sont prévus.

 

15 juin : La magnifique soirée de restitution

Clôture de notre résidence s'étirant sur 2 saisons, soit près de 80 journées d'intervention au collège Simone de Beauvoir de Vandœuvre-lès-Nancy, sur le récit de soi adolescent.

Une création mélant à la fois spectacle vivant et œuvre audiovisuelle originale réalisée par les élèves est, ce soir-là, présentée sur le plateau du CCAM-Scène nationale de Vandœuvre-les-Nancy (54).

Elle a été conçue à partir d’une correspondance de près de 60 lettres entre les adolescent·es vandopérien·nes et les adultes de l’atelier théâtre amateur du Carreau-Scène nationale de Forbach (57).

Tout commence quand les adultes confiné·es écrivent à leur passé : lettre au premier amour, à celui ou celle qu'ils furent à 12 ans... Reçues par 50 élèves de classes de 6e, 5e et 3e, ces lettres d'inconnu·es provoquent  un désir de réponse. Très vite, des liens forts se sont tissés entre les générations.

Dans cette lettre, Nathalie écrit, plus de 30 ans après, à son premier amour d'adolescente.

En témoigne leurs lectures, profondes et puissantes au micro, mises en scène ensuite dans le film, écrit, tourné et monté avec l'aide de la compagnie.

 

Ils·elles nous inspirent    

img_nos-references

Journal d'un Hikikomori, série docu-fiction, France TV Slash, 2020, réalisée par Nicolas Thépot. 
Iels ne quitte jamais leur chambre, restent enfermés chez eux à l'abri du monde. On les appelle les Hikikomori, ("se retrancher" en japonais). En France, des dizaines de milliers d'adolescents et de jeunes adultes abandonnent des études ou un travail pour rompre avec un quotidien qui les oppresse. Sous forme d'un journal de bord, découvrez le mystérieux quotidien de Damien. 
Voir le 1er épisode de la série sur le site de France TV (durée 14 min)

Mignonnes, long-métrage, 2021, réalisé par Maïmouna Doucouré. 
Entre ce qu'il faut être et ce qu'on veut être, il y a un grand écart. À travers la sensualité dégagée par la danse, ce film explore la construction de l'identité et de la féminité d'une jeune fille partagée entre deux cultures. Un portrait sulfureux, pailleté, honnête et courageux. 
Voir la bande-annonce officielle (durée 1'26 min)

Mots d'ados. Une collection de journaux intimes d'adolescents. Éd. Gallimard, 2021
Irvin Anneix a collecté durant ces dix dernières années plus de 5 000 écrits intimes écrits pendant l'adolescence. Il en a sélectionné 300 qui documentent l'adolescence de l'intérieur et diffusent en lumière des réflexions riches et profondes sur l'amour, l'amitié, les premières fois, la construction identitaire, la sexualité, la norme ou encore la famille. 
Feuilleter le flipbook

 

Devenir : une création plateau fin 2022  

Équipe de création (en cours)

Écriture : Benoît Faivre et Kathleen Fortin
Interprétation : Kathleen Fortin + un·e autre interprète
Création plastique : Camille Baroux et Tommy Laszlo
Prises de vues, réalisation : Pauline Jardel 
Collecte documentaire : Camille Baroux, Leila Bessahli, Benoît Faivre, Kathleen Fortin, Thomas Gourdy, Tara Gulhati, Tommy Laszlo et Andreea Vizitiu.

Co-production (en cours)

Le Carreau, Scène nationale de Forbach et de l’Est Mosellan
CCAM, Scène nationale de Vandœuvre-lès-Nancy
Le Sablier, Centre national de la marionnette en préparation, Ifs - Dives-sur-Mer
Espace Jéliote, Centre national de la marionnette en préparation, Oloron-Sainte-Marie
Arsenal Cité Musicale de Metz

La compagnie est toujours en recherche de partenaires en coproduction et pré-achats.

Soutiens au projet

Service culturel de la Ville de Metz 
Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle
Direction des services départementaux de l’Éducation nationale de Meurthe-et-Moselle.

Page web + dossier Devenir
 

La Bande Passante, c'est :

Camille BAROUX, Référente Graphisme
Aurélie BURGUN, Responsable Administrative, administration@ciebandepassante.fr
Benoît FAIVRE, Responsable Artistique, labandepassante.cie@gmail.com
Kathleen FORTIN, Co-Responsable Artistique de Devenir
Vincent FROSSARD, Responsable Technique, 
Tara GULHATI, Responsable de la Médiation, mediation@ciebandepassante.fr
Tommy LASZLO, Co-Responsable Artistique des Mondes de Papier
Emilie RIVET, responsable de la communication, communication@ciebandepassante.fr
Sophie APTEL, Marie Jeanne ASSAYAG, Charline DEREIMS, régisseuses de tournée

La Bande Passante est conventionnée par la DRAC Grand Est, la Région Grand Est, et la Ville de Metz.

logo la bande passante

LA BANDE PASSANTE
3 rue Georges Bernanos, 57050 METZ (Fr)      ciebandepassante.fr 

picto FB
picto Instagram

Cet email a été envoyé à @, cliquez ici pour vous désabonner .

Contactez-nous

La Bande Passante
3 rue Georges Bernanos 57050 Metz
Responsable de la Communication Emilie Rivet
Responsable de l'Action Culturelle Tara Gulhati

Newsletter