La compagnie

L'équipe

Benoit Faivre
Directeur artistique

Passionné par le son et la vidéo dés son enfance, il réalise ses premières expériences audiovisuelles grâce au magnétophone familial et à la caméra de son grand père. D’une curiosité insatiable, il devient vite un expert en démontage d’objets de plus ou moins haute fidélité, qui finissent pour la plupart hybridés les uns aux autres en de nombreuses « inventions » aussi inattendues qu’inutiles.

Il étudie le cinéma à l’institut européen du cinéma et de l’audiovisuel (Nancy), après des études de lettres (khâgne, Dijon) et d’histoire de l’Art (Université de Nancy). Il s’oriente alors vers la création sonore et musicale pour le théâtre et les arts plastiques ainsi que la réalisation de dramatiques radiophoniques. Il participe à plusieurs créations de spectacles en tant que musicien et créateur sonore : Charlie 9 (2014 avec Paul-Emile Fourny), Dom Juan (2010 avec Jean de Pange), Oreilles Tombantes (2007 avec Michel Didym), Tentation (2006 avec Jean de Pange), Roaming Monde (2005 avec Joseph Danan)… En 2007, il fonde la compagnie La Bande Passante autour du projet Compléments d’Objets, un parcours de machines sonores permettant d’écouter la mémoire des choses inanimées.

Tommy Laszlo
Co-directeur artistique du projet Mondes de Papier

Tommy est né à Metz en 1975. Diplômé de l’Ecole Supérieure d’Art de Lorraine à Metz avec les félicitations du jury, Tommy Laszlo rejoint en 2004 les studios cinématographiques de Samsafilms et Delux production à Luxembourg en tant que décorateur (La femme de Gilles, de Frédéric Fonteyne, Le marchand de Venise, de Mickael Radford), tout en exposant ses productions plastiques et vidéo : Red Night (installation, avec Gerson Bettencourt, AICA/ Casino du Luxembourg, 2007), Rue Berlioz (installation, Nuit Blanche 2009, Metz), La Querelle des Bouffons (Opéra-Théâtre de Metz, Nuit Blanche, 2009).

Artiste protéiforme, Il créée régulièrement des vidéos pour la scène: Gerschwin Dance, Opéra-Théâtre de Metz, 2014, j’avais un beau ballon rouge (mise en scène Michel Didym, la Manufacture, Nancy, 2013), Traviata (mise en scène Paul-Emile Fourny, Opéra-théâtre de Metz, 2013-2014), Cappriccio ( Opéra-Théâtre de Metz Métropole, de Dieter Kaegi, 2015), Don Juan (Opéra, de Paul-Emile Fourny, Escales Lyriques 2016).

Depuis 2014, il collabore avec La Compagnie La Bande Passante sur le projet Mondes de Papier et Vies de papier. Cette collaboration féconde avec Benoit Faivre autour de la notion de théâtre d’objet documentaire lui permet de démultiplier son savoir-faire aux formes plurielles.

Claire Girod
Directrice de production

Un bac S, une maîtrise de sciences politiques et une autre d’ingénierie culturelle en poche, voila maintenant plus de 10 ans que Claire accompagne, produit, diffuse des compagnies avec un enthousiasme renouvelé.

Au fil des années, ses collaborations l’ont amenées a se positionner du côté des arts de la marionnette en France (Cie La Mue/tte, Cie La Bande Passante) et à l’étranger (Blah Blah Production), mais aussi sur des projets de territoire (Blah Blah Blah Cie) ou des spectacles allant au plus près du public par leur dispositif (Cie la Valise, La Soeur de Shakespeare).

Elle rejoint la Bande Passante en 2013 sur le spectacle Cockpit Cuisine.

Elle est également trésorière de THEMAA – Association nationale des Théâtres de marionnettes et Arts Associés, dans laquelle elle a mis au point un dispositif d’accompagnement de jeunes administratifs.

Elle donne des cours de production en Licence Pro à la Faculté de Metz.

Collaborations artistiques

Marie-Jeanne Assayag
Régie générale, création lumière

Marie Jeanne étudie la couture à Paris (DTMS – Lycée Paul Poiret) et travaille en tant que costumière dans le monde du spectacle. Après un compagnonnage avec Erick Plaza Cochet, costumier et éclairagiste, Marie-Jeanne s’oriente vers la lumière. Elle obtient un Diplôme des Métiers d’Arts option Lumière, et commence à travailler avec compagnies de danse, clown, théâtre en tant que régisseur et créatrice lumière : Afag, Des pieds des mains, Téatron, Théâtre en kit, Enfant phare etc…

Elle travaille parallèlement pour différents lieux de diffusion et festivals (théâtre du Saulcy, le NEST – CDN de thionville, Théâtre municipal de thionville, espace Alya Avignon, Teksas, centre Pompidou).

Depuis 2016, Marie-Jeanne a intégré la compagnie la Bande Passante en tant que régisseuse générale et créatrice lumière.

Kathleen Fortin
Regard extérieur, écriture, construction

Après avoir étudié le théâtre et le mime au Québec, Kathleen étudie 3 ans à l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette de Charleville-Mézière.

Diplôme en poche, elle s’installe en Alsace et collabore avec différents metteurs en scène d’Alsace et d’ailleurs (Eric Dominicone, Eve Ledig, Anne Aycoberry, Luc Amoros, Grégoire Cailles, Émilie Flasher), en tant que marionnettiste, montreuse d’ombres et actrice. Elle construit pour la Soupe Cie, Actemobazar, et Cie Rebonds d’Histoires. Elle se forme à la voix auprès d’Isabelle Marx et Catherine Fender.

Elle est oeil extérieur pour diverses compagnies telles la Mue/tte, Le coin qui tourne, Les mots du vent.

Elle écrit et met en scène une courte forme autobiographique : Le petit coeur accroché à un pot de géranium et De ma tête à mon coeur présenté au vaisseau dans le cadre de la bourse à la création du CG67. En parallèle, elle enseigne auprès de divers publics, de l’université Lyon 2 à la classe de troisième cycle du primaire en zone d’éducation prioritaire

Pauline Jardel
prise de vue, réalisation documentaire

Après des études de langues étrangères à Strasbourg, elle s’installe à Berlin en 1995. Elle commence là-bas à travailler dans la production audiovisuelle, en tant qu’assistante ou chargée de production dans le documentaire et le reportage mais aussi pour des longs-métrages de fiction et la publicité. Elle y travaille également comme assistante de réalisation pour des courts- métrages et des clips vidéo.

Depuis 2003, elle vit à Paris où, parallèlement à son activité dans la production cinématographique, elle réalise ses propres projets documentaires : Walter Potts (16’, 2003), All I Wanna Do (35’, 2010), Kaori (10’, 2011), Mais comment t’as fait, Mathieu Boogaerts ? (52’, 2012), Il était cinq heures dix, Bertrand Belin (50’, 2014), Albin de la Simone, Images Fantômes (50’, 2016).

David Gallaire
Conception dispositifs, construction

David Gallaire est né à Paris en 1969, il vit à Nancy.

Après des études plutôt scientifiques, il entre dans le milieu technique du spectacle au début des années 90. Son travail consiste alors à concevoir et réaliser des structures /décors de spectacles.

Son travail s’oriente plus vers la conception d’une forme de machinerie décalée et de créations mécaniques sonores et poétiques pour le spectacle vivant dans lesquelles il génère une une recherche parallèle de la lumière. Créateur autodidacte, il participe à de nombreux projets théâtraux. Son parcours l’a également amené à jouer sur scène en tant que comédien-manipulateur sur des formes d’objets animés.

Il a travaillé avec : Le Théâtre en Kit, Mille Failles, Boomerang, Théâtre de la Manufacture / CDN Nancy, 4 Litres 12, La Valise, Repères, Blah Blah Blah, La Bande Passante, Soundtrack, NEST / CDN Thionville… entre autres, avec lesquels il a enchainé créations et tournées en France et à l’étranger.

Il a également conçu des oeuvres plastiques destinées à être montrées dans le réseau Art Brut – En partenariat avec L’Art en Marche, ses oeuvres ont été exposées dans plusieurs lieux en France de 1999 à 2012.

Depuis 2015, il fait partie du collectif 711 en temps que fondateur, ce collectif pluridisciplinaire élabore un travail autour de la conception lumière / scénographie destiné au spectacle mais aussi sur des projets autres indépendants.

Daniel Trento
construction, costumes

Après des études de mode et un bref passage dans le domaine de la confection de luxe, notamment chez Chanel, Daniel Trento choisit en 1996 de se tourner vers la création de costumes pour le spectacle vivant. Formé à l’Opéra du Rhin, il engage un travail en Lorraine avec les compagnies TMM Cie Jean Poirson, la Cie la Balestra, les Crieurs de nuits, et dès 1997, avec le théâtre du Centaure au Luxembourg.

En qualité de plasticien, il se met également au service de décorateurs comme Jacques Griesemer (Pierre de culture), prend en charge la réalisation des créations de Daniel Jassogne pour le théâtre des Capucins au Luxembourg ou encore de Jeanny Kratochwil. Aujourd’hui enrichi d’un diplôme national supérieur des arts et techniques du Théâtre (ENSATT Lyon), il poursuit son compagnonnage avec la S.O.U.P.E Cie, la Cie des bestioles, la Cie Deracinemoa, Les fruits du hasard.

Durant l’année 2015 une collaboration nouvelle avec Delphine Bardot, fait également la part belle à la co-écriture et la scénographie de l’un dans l’autre de la Cie la muette, ainsi que Les folles courant 2017, ce qui lui permet de développer encore la notion de Corps/costumes castelet .

Depuis 2012, il travaille le matériau papier. Daniel a ainsi conçu et réalisé plusieurs prototypes de castelets PopUp, la S.O.U.P.E cie et dans de prochaines collaborations à venir avec la Cie la bande passante.

Francis Ramm
 lumières, vidéo, conception images, construction

Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts dont il sort avec le DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique – Département communication – audiovisuel), et les félicitations du jury, Francis n’aura de cesse de se perfectionner dans de nombreux domaines liés à l’image, quelle soit cinématographique, audiovisuelle ou de synthèse.

À la fois pédagogue et créateur, ses activités professionnelles sont polyvalentes : plasticien, décorateur, créateur d’habillages, directeur photo, réalisateur…
En 2001, il rencontre Véronika Petit et s’implique sur nombre de ses documentaires et projets en tant que co-réalisateur, vidéographiste ou/et chef opérateur. En 2003, ils fondent le collectif Kinorev, dont le spectacle Naguère les Etoiles, plébiscité par Arte, propose au public de découvrir la réalisation d’un film en direct avec des moyens issus du cinéma de Méliès.

Harry Holtzman
Mise en Scène, Ecriture, Dramaturgie

Après des études universitaires en lettres à Yale University (promotion 1989, magne cum laude et honors in English), il intègre l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq. Il joue pour la Cie Philippe Genty en tournée dans plus de vingt-cinq pays. Il rejoint ensuite le Footsbarn Travelling Theater avant de travailler avec le Nada Théâtre pour qui il écrit et met en scène Dieu, Sel et Sable. Avec Label Brut, collectif en résidence

au Carré, Scène Nationale de Château Gontier, il adapte et met en scène La Nuit du 21 juin d’après le Songe de Shakespeare, il co-écrit et met en scène Moulin, il joue dans plusieurs spectacle du collectif également. Il est comédien pour Laurent Fréchuret au Centre Dramatique National de Sartrouville et pour Michel Raskine dans Les Relations de Claire au Théâtre de la Ville-Les Abbesses (Paris). Il met en scène Terre d’Arène de la Compagnie
Au cul du loup, pièce jouée à l’Auditorium de l’opéra Bastille. Il est clown dans le cirque Cahin-Caha dans Grimm (Gulko), dans la Maison des Clowns de G. d’Ettorre, et dans le projet 7 clowns / 7 familles de Caroline Obin.

Il crée son solo Happy Endings clown et arts plastiques pour 2017. Il a mis en scène et co-écrit avec Laurent Fraunié et Benoit Faivre la dernière création de la Bande Passante Cockpit Cuisine.

Laurent Fraunié
Jeu, Ecriture

Après cinq ans passés au sein de la Cie Philippe Genty pour Ne m’oublie pas, il rejoint le Nada Théâtre sur plusieurs créations : Marie Stuart, Ubu, Peer Gynt, Partir…
Il fonde le collectif Label Brut en 2005 avec Babette Masson, directrice de la scène nationale de Château- Gontier et Harry Holtzman : Dieu, Sel et Sable, Kouette Kabaret, La nuit du 21 Juin… Après avoir signé la mise en scène de l’enfer de Marion Aubert présenté en Avignon en 2009, c’est en tant que comédien qu’il participe à la dernière création du collectif, Monstres de Ronan Chéneau en avril 2011.
Entre 2000 et 2008 il collabore avec la Cie au Cul du Loup pour Mousson, Les ailes du chaos, Terre d’Arène. En 2006 et 2009, il est comédien dans les mises en scène d’Anne-Margrit Leclerc pour le Théâtre du Jarnisy, Juste la fin du monde de Jean-Luc Lagarce et la bonne âme de Se-Tchouan de Bertolt Brecht.
En 2008, il rencontre Patrice Douchet, Théâtre de la Tête Noire, pour la création de Louise les ours de Karin Serres.
En 2010 il met en scène Mets moi au trou petit gendarme, une opérette décalée écrite par Ivan Gruselle et Hélène Géhin, de la Cie Mamaille.
En 2012, il crée mooooooooonstres, spectacle aussi pour enfants à partir de 3 ans, dans lequel il détourne les objets et les peurs des enfants.
Il anime divers ateliers et stages basés sur le jeu, la manipulation et le détournement d’objets pour des publics professionnels et amateurs.

LA BANDE PASSANTE C'EST AUSSI
Muriel Arnoud, Gabriel Fabing, Dominique Fabuel, Laurent Fraunié, Julien Goetz, Harry Holtzman, Guillaume Leprévost, Thierry Mathieu, Frédéric Parison, Samuel Parmentier, Véronika Petit,Florent Prévoteaux, Francis Ramm, Frédéric Simon

Contactez-nous

La Bande Passante
10, quai Paul Wiltzer 57000 METZ

Newsletter